Choose Your Language:

Stella Doradus
Blogs

Utilisation des répéteurs mobiles dans les centres d’accueil COVID

La pandémie provoquée par le coronavirus SARS-COV-2, qui entraîne la maladie du COVID-19, a mis nos services de santé publics et privés en danger. L’effarante capacité du virus à se propager a mené a des milliers de foyers et des millions d’infections.

Un très grand nombre d’entre elles, en raison de la gravité des symptômes, ont nécessité une hospitalisation immédiate, et pour beaucoup d’entre elles une admission en unité de soins intensifs (USI). De telle sorte que les hôpitaux et les centres de santé autour du globe ont été poussés au-delà de leurs limites et n’ont plus été capables d’accueillir ni de soigner un nombre de patients si important simultanément.

Par ailleurs, il existe une nécessite d’accueillir et d’isoler les gens affectés et déplacés par la pandémie, en mettant à leur disposition des centres d’accueil, de la nourriture et des services de base.

Ces nécessités ont donné lieu à la création de centres d’accueil temporaires ou improvisés, dans des bâtiments déjà existants, tels que des centres d’hébergement, des hôtels ou des infrastructures déjà adaptées à de telles situations, tels que les gymnases, les écoles ou les halls d’exposition (par exemple le centre installé dans les pavillons 7 et 9 du centre d’exposition IFEMA à Madrid, ou dans le Fira de Muestras, un autre centre d’exposition installé à Barcelone en Espagne).

Exigences légales pour un centre d’accueil de Covid-19.

Le principal objectif des centres d’accueil temporaires est avant tout de fournir aux patients des soins et un refuge contre le COVID-19, et pour ce faire, les mesures minimum à appliquer sont les suivantes :

  • Prévoir des zones séparées pour les personnes malades ou asymptomatiques, et pour les personnes non contaminées.
  • Garantir l’accès aux services essentiels (nourriture, hygiène, communications).
  • Être en mesure de fournir les soins médicaux nécessaires.
  • Contrôler l’application de normes d’hygiène et de santé spécifiques : utilisation de masques, de gel hydro-alcoolique et lavage de main fréquent.
  • Distanciation sociale : un espace d’au moins 1,5 mètres entre chaque personne doit être garanti. Éviter les espaces saturés.
  • Capacité à détecter de nouveaux cas et analyser l’historique de contact des patients pour identifier de nouveaux foyers.

Dans ces conditions d’isolation forcée, l’utilisation des téléphones mobiles pour rester en contact avec la famille et les amis, pour se maintenir informé, ou pour le travail ou le loisir revêt une importance cruciale.

Comme nous l’avons déjà mentionné, ces centres d’accueil sont souvent installés dans des infrastructures qui n’étaient pas prévue pour constituer un hébergement. Par conséquent, le signal mobile à l’intérieur de ces bâtiments peut être très faible ou même inexistant. Grâce à l’usage des répéteurs de signal mobile, la qualité du signal mobile à l’intérieur peut être améliorée radicalement, garantissant ainsi que les gens continuent à pourvoir passer des appels et à se connecter à Internet.

1-4

Comment un répéteur de signal mobile peut-il aider à la communication dans un centre d’accueil COVID-19 temporaire ?

Les caractéristiques des types d’infrastructures ou de bâtiments utilisés comme centre d’accueil temporaire listés ci-dessous peuvent empêcher la réception du signal mobile à l’intérieur :

  • Gymnases : ceux-ci sont souvent contruits en plaques de métal ou en sont recouverts, ce qui empêche la transmission du signal mobile.
  • Halls d’exposition : ils sont souvent constitués de béton renforcé et de verre doté de revêtement en métal qui rendent difficile la pénétration du signal.
  • Les infrastructures temporaires principalement constituées de métal : dans ce cas le métal est le principal obstacle pour le signal mobile.

Les répéteurs de signal mobile peuvent facilement fournir un signal pour l’intérieur de ces bâtiments. Ils font passer le signal depuis l’extérieur du bâtiment au moyen d’une antenne qui se situe habituellement en hauteur (par exemple sur le toît). Un câble dirige ensuite le signal à l’intérieur du bâtiment où celui-ci est amplifié et distribué à l’aide d’antennes intérieures. Tout élément de construction problématique (panneaux métalliques, béton, verre, isolant, etc.) ne représenteront plus une barrière pour le signal mobile.

Le nombre de résidents dans ces centres d’accueil ne représente pas non plus un problème pour le répéteur de signal mobile, car toutes les bandes de fréquence peuvent être amplifiées efficacement.

Afin d’être en conformité avec la réglementation européenne, les répéteurs de signal StellaDoradus sont approuvés par le marquage CE, ce qui permet leur utilisation à travers toute l’Europe. Ils sont conçus et fabriqués en Irlande où chaque répéteur est soigneusement testé afin de passer avec succès tous les tests relatifs à la directive européenne R.E.D. Grâce à notre vaste réseau de distributeurs et d’installateurs professionnels, nous pourrons nous adresser à vous dans votre propre langue.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question et nous vous fournirons la solution la mieux adaptée à votre situation particulière.

Blogs
HDR Manual Attenuators

Stella Doradus’s iRepeater now has a very useful new feature – High...

Woman hand using smart phone with wifi icon abstract background
Voice Protocols - VoWIFI vs VoLTE vs 3G vs GSM

VoWIFI – Voice over Wi-Fi (WiFi calling).  A voice service that lets...

Why are pagers still used in hospitals and what is the alternative?

How do pagers work? Pagers, invented in the 1940s, allow you to...

StellaDoradus VRS
The differences between home and professional mobile signal repeaters

You’re probably already familiar with the basic functioning of a mobile signal...